Une lettre d’informations d’Act In Biotech

France : Découverte d’une phéromone qui pourrait permettre de lutter contre un papillon palmivore

Paysandisia archon est un papillon palmivore qui a été introduit accidentellement dans les années 1990 en Europe, suite à l’importation de palmiers infestés d’Amérique du Sud. Après s’être répandu très rapidement en Italie, en Espagne et en France, il sème aujourd’hui le trouble dans la zone méditerranéenne où il ravage les palmiers endémiques et ornementaux. Dans le nord de l’Afrique, il menace les palmiers dattiers qui constituent une ressource alimentaire importante. Dans ce contexte, les résultats des travaux des chercheurs de l’INRA, du CIRAD et du CNRS qui viennent d’être publiés dans la revue Chemoecology ouvrent des perspectives prometteuses en matière de lutte intégrée contre ce ravageur.
S’intéressant à la communication chimique chez Paysandisia archon, ces chercheurs ont focalisé leurs observations sur ses pattes. Ils ont pu voir que lors de la parade nuptiale, le mâle frotte sa patte médiane contre le support sur lequel il est posé, ce qui entraîne une attraction de la femelle qui vient alors se poser près de lui. Ces chercheurs ont montré que le premier segment des tarses de cette patte est modifié chez le mâle et porte une structure en bosse située au-dessus de la griffe. Cet organe, que l’on appelle androconie, est caractéristique des papillons de cette famille. Cela dit, le lien entre ce trait morphologique et l’émission d’une phéromone n’avait pas encore été établi.
Les chercheurs ont pu mettre en évidence que ces odeurs émises par les androconies des mâles sont très bien perçues par les antennes de leurs congénères femelles. Bouleversant les connaissances sur ce papillon, puisque ce sont en général les femelles qui attirent le mâle en émettant une phéromone, ces résultats offrent ainsi de nouvelles perspectives en matière de lutte intégrée contre ce papillon, par exemple en utilisant des techniques de piégeage sexuel.

link.springer.com/ar…
Source : Rapport d’ambassade

Leave a Response