Une lettre d’informations d’Act In Biotech

République Tchèque : Des nano sondes de diamant pour observer les processus cellulaires

Des chercheurs tchèques, belges et allemands ont mis au point une nouvelle méthode d’observation microscopique au moyen de nano sondes de diamant ; ce procédé pourrait permettre de mieux suivre les processus cellulaires à long terme.
La plupart des colorants et marqueurs utilisés en microscopie ont tendance à blanchir sous l’effet de la lumière. Ce phénomène pose problème lorsqu’il s’agit de réaliser des observations de longue durée sous une lumière intense, or c’est le cas dans certaines recherches, comme celles menées notamment sur le cancer ou sur les processus du métabolisme cellulaire.
Les scientifique tchèques, issus de l’Université Technique tchèque à Prague et des Instituts de Physique, Physique Nucléaire et de Chimie Organique et de Biochimie de l’Académie des Sciences, aidés par leurs homologues belges et allemands, ont développé une méthode de préparation de nano sondes fluorescentes en diamant. En irradiant des nano particules de diamant avec un faisceau de protons accélérés dans un cyclotron, ils sont parvenus à substituer certains atomes de carbone par des atomes d’azote, créant ainsi, au sein de la structure cristalline, des défauts azotés. Il en résulte que les nano particules deviennent intensément fluorescentes avec une coloration qui ne blanchit pas sous l’effet de la lumière, permettant ainsi une observation microscopique optimale des processus cellulaires à long terme. Les résultats des scientifiques on été publiés dans le prestigieux journal Nanoscale.

pubs.rsc.org/en/cont…
Source : Rapport d’Ambassade

Leave a Response