Une lettre d’informations d’Act In Biotech

Italie : Des Italiens identifient les neurones contrôlant les ondes cérébrales

Les chercheurs du département de Neurosciences et des Technologies du cerveau de l’Institut Italien de Technologie (IIT) ont publié une étude identifiant le groupe de neurones jouant le rôle d’interrupteur pour les ondes cérébrales lentes produites durant le sommeil.

Les oscillations cérébrales produites durant les phases du sommeil sont fondamentales dans la régulation des propriétés électriques des neurones et dans l’amélioration de certaines capacités cognitives. Décrire les mécanismes à la base des microcircuits neuronaux qui les produisent signifie contribuer, de manière déterminante, à la compréhension du cerveau des mammifères, un des défis les plus importants dans le domaine de la biologie. L’étude publiée sur Nature Neuroscience, dirigée par Tommaso Fellin a été possible grâce à l’utilisation de l’optogénétique appliquée aux couches les plus profondes du cortex cérébral. Pour observer le rôle des circuits situés au plus profond du cortex, les chercheurs ont utilisé des rhodopsines.

« Le cortex cérébral est une structure complexe composée par différentes couches qui contiennent chacune une quantité innombrable de neurones. Il suffit de penser qu’une portion millimétrique de cortex contient près de 100.000 cellules. Durant notre étude nous avons identifié un sous-groupe neuronal situé dans les couches les plus profondes du cortex, et nous en avons compris son fonctionnement. Nous avons mis en valeur son rôle dans la régulation des ondes lentes, c’est-à-dire l’activité électrique particulière qu’on enregistre dans le cerveau durant le sommeil profond » a expliqué Tommaso Fellin.

Avec cette découverte il est donc possible de mieux comprendre les circuits qui consolident les informations et les transforment en souvenirs profonds durant le sommeil.

www.nature.com/neuro…
Source : Rapport d’Ambassade

Leave a Response