Une lettre d’informations d’Act In Biotech

France : L’efficacité de certains vaccins contre le cancer dépend de leur mode d’administration

L’efficacité thérapeutique de certains vaccins anti-cancer dépend de leur voie d’administration : c’est ce que des chercheurs de l’équipe d’Éric Tartour du Paris-Centre de recherche cardiovasculaire (Université Paris Descartes, Inserm U970 PARCC, AP-HP), en collaboration avec des chercheurs du CNRS, viennent de démontrer dans un article à paraitre le 13 février 2013 dans Science Translational Medicine. Pour les cancers dits muqueux, du poumon ou de la sphère ORL, l’administration du vaccin doit se faire directement via les muqueuses pour être efficace (administration intranasale par exemple). Le même vaccin administré par les voies conventionnelles d’immunisation, c’est-à-dire intramusculaires ou sous-cutanées, est inefficace. Dans ce travail, les chercheurs ont également identifié une voie majeure de fonctionnement du vaccin contre ces tumeurs. Ces résultats auront un impact majeur dans la confection et l’efficacité des vaccins anti-cancer ciblant les tumeurs muqueuses.

stm.sciencemag.org/c…
Source : CNRS

Leave a Response