Une lettre d’informations d’Act In Biotech

Allemagne : Nouvelle piste de thérapie contre le rhume des foins

La rhinite allergique, aussi nommée rhume des foins, atteint toutes les tranches d’âge, avec une prédominance chez l’adolescent et le jeune adulte. Les chercheurs de la Charité ont identifié une molécule qui provoque les réactions d’allergie au pollen, et qui serait ainsi responsable du rhume des foins chez les enfants. En outre, il a été montré que des anticorps contre les premières molécules de pollen sont détectables chez l’enfant avant qu’il ne développe les premiers symptômes d’une allergie au pollen.

Le groupe de Paolo Matricardi, de la Clinique pédiatrique de pneumologie et immunologie du campus Virchow, a réalisé une étude sur 820 enfants nés en 1990, issus de 5 grandes villes allemandes, et auprès desquels des prélèvements sanguins ont été effectués dans des centres d’allergies. Jusqu’à présent, le médecin pratiquait des tests cutanés afin de déterminer à quel type de pollen le corps réagissait. Dans cette nouvelle étude, les scientifiques ont souhaité observer les réactions au niveau moléculaire. Ils ont ainsi utilisé une puce allergène qui isole l’anticorps afin de le rendre visible.

Les résultats montrent qu’une protéine, l’anticorps Ig-E, apparaît avant les premiers symptômes d’allergie, et pourrait être utilisée comme biomarqueur. « Une identification précoce de cet anticorps Ig-E pourrait ouvrir la voie à des thérapies plus adaptées, ainsi qu’améliorer la prévention » explique Laura Hatzler, de l’équipe de Paolo Matricardi. « La recherche d’allergènes spécifiques est la prochaine étape dans le traitement de l’immunologie ». D’autre part ils ont observé qu’une molécule de pollen, la Phl p 1, serait le principal allergène responsable du début de la chaîne de réaction allergique. Ici aussi, cette découverte ouvre la voie à d’éventuelles thérapies plus efficaces.

Cette recherche est soutenue par l’Agence de moyens de la recherche (Deutschen Forschungsgemeinschaft, DFG).

www.sciencedirect.co…
Source : Rapports d’Ambassade

Leave a Response