Une lettre d’informations d’Act In Biotech

Annonces 31/10/2012

Alliance de quinze universités de recherche en Allemagne
Quinze universités allemandes possédant un haut profil de recherche et de très bons départements de médecine universitaire ont décidé de s’unir pour représenter leurs intérêts stratégiques communs. Elles ont pour objectif d’améliorer les conditions générales pour la science, la recherche, et l’enseignement universitaires, en particulier au niveau du soutien aux jeunes chercheurs. Pour ce faire, elles visent à augmenter la visibilité de leurs performances d’enseignement et de recherche, des effets de celles-ci sur la société et de leur potentiel scientifique et économique. Le siège de cette nouvelle alliance, dénommée German U15, est situé à Berlin.

Le Président de l’U15, Bernhard Eitel, recteur de l’Université d’Heidelberg (Bade-Wurtemberg), explique : « L’Initiative d’excellence, entre autres, a montré que le concept des « établissements d’enseignement supérieur » n’existe pas. Les universités ont des tâches, des compétences et des potentiels différents, dans un paysage scientifique allemand où les travaux sont répartis. L’U15 demande donc que cette répartition du travail soit prise en compte dans les processus législatifs, dans la distribution des tâches et dans la mise en place des instruments de soutien. » Il s’agit, selon Bernard Eitel, de mieux utiliser la complémentarité des établissements d’enseignement supérieur en termes d’enseignement et de recherche afin d’améliorer l’attractivité internationale de l’enseignement supérieur allemand.

Le Président adjoint, Peter-André Alt, également Président de l’Université libre (FU) de Berlin, souligne que les universités de l’U15 se voient comme universités de recherche, dans lesquelles recherche et enseignement forment un tout inséparable. La liberté académique et l’autonomie leur sont donc essentielles. Dans une période où les financements de base des universités stagnent ou diminuent, l’autonomie est en effet d’une importance cruciale, en particulier pour les universités en pointe dans la recherche fondamentale. « L’U15 s’engage pour une recherche fondamentale forte et un enseignement qui s’oriente vers celle-ci et forme des chercheurs responsables. La promotion académique des jeunes chercheurs pour sécuriser l’avenir de l’Allemagne est la plus haute priorité ».

L’U15 demande notamment que l’État fédéral et les Länder puissent à l’avenir financer conjointement non seulement des projets de recherche isolés, mais aussi, ce qui n’est pas le cas actuellement, la recherche et l’enseignement dans les universités de manière durable. Ils soutiennent ainsi la modification annoncée de la constitution allemande (Grundgesetz). Ceci permettrait de combattre le sous-financement, exacerbé par la croissance du nombre d’étudiants, et de trouver des solutions durables pour la poursuite du financement de l’excellence scientifique.

German U15 regroupe l’Université libre de Berlin, l’Université Humboldt de Berlin, les universités de Bonn, Cologne et Münster en Rhénanie du Nord-Westphalie, de Fribourg, Tübingen et Heidelberg dans le Bade-Wurtemberg, l’Université Ludwig Maximilian de Munich et celle de Wurtzbourg en Bavière, les universités de Francfort-sur-le-Main (Hesse), de Göttingen (Basse-Saxe), de Leipzig (Saxe), de Mayence (Rhénanie-Palatinat) et de Hambourg.

Source : Rapports d’Ambassade

Leave a Response