Une lettre d’informations d’Act In Biotech

Allemagne : Découverte d’un mécanisme inconnu du système immunitaire lors d’infections virales

L’équipe de Karl Lang, du programme de recherche coordonnée (SFB) 575 « Hépatologie expérimentale » de Düsseldorf, a découvert que la rate contenait des cellules dont la tâche est de multiplier les virus entrés dans l’organisme. Ce qui peut apparaître comme un paradoxe garantit au contraire une réponse immunitaire forte contre ces intrus. Les travaux ont été publiés en ligne dans la revue « Nature Immunology » le 20 novembre 2011.

Le combat contre les virus est principalement mené par les lymphocytes T et B qui produisent des anticorps spécifiques neutralisants. Or, pour ce faire, les lymphocytes nécessitent un contact intensif avec les particules infectieuses. Ainsi, sans la multiplication de celles-ci, la production d’anticorps ne serait pas possible et l’infection causerait des dégâts considérables.

Les chercheurs se concentrent à présent sur deux questions : dans quelle mesure ce processus influence les infections chroniques causées par les virus hépatiques (VHB et VHC) ou virus d’immunodéficience humaine (VIH)? Et peut-il avoir des applications thérapeutiques ?

www.nature.com/ni/jo…
Source : Rapports d’Ambassade

Leave a Response