Une lettre d’informations d’Act In Biotech

OTC: Merck cède à J&J sa participation dans leur coentreprise

Le groupe pharmaceutique américain Merck, a annoncé mercredi qu’il avait cédé à son concurrent Johnson & Johnson sa participation de 50 pour cent dans leur co-entreprise de produits OTC aux Etats-Unis et au Canada pour un montant de 175 millions de dollars.
La joint-venture entre Merck et J & J a été initiée en 1989 afin de développer et commercialiser des produits OTC aux Etats-Unis et au Canada. Dans un communiqué, Merck explique qu’il a décidé de vendre sa participation afin de se « concentrer pleinement à l’élaboration de perspectives de croissance à long terme de sa division de produits commerciaux .» Produits issus notamment de fusion avec Schering-Plough en 2009.
Selon l’accord, Merck recevra un paiement de 175 millions de dollars. A l’issue de la transaction, J&J possédera l’ensemble des actifs de la société, dont les droits exclusifs de distribution sur les marchés américain et canadien des médicaments contre les brûlures d’estomac Pepcid et Mylanta et contre les gaz intestinaux Mylicon ainsi qu’une usine à Lancaster en Pennsylvanie.
Cependant, les droits de Merck sur la marque Pepcid hors des Etats-Unis et au Canada ne sont pas affectés par cette transaction, précise enfin le groupe pharmaceutique.
Source :Merck, Publié le Jeudi 29 septembre 2011
Takeda finalise l’acquisition de Nycomed
Takeda a annoncé ce vendredi qu’il avait finalisé l’acquisition de Nycomed pour 9,6 milliards d’euros. Le Dr. Frank Morich a été nommé PDG de la nouvelle filiale du groupe pharmaceutique japonais. Fonctions qu’il assumera en plus de celles de vice-président exécutif des opérations internationales (Amériques / Europe) de Takeda Pharmaceuticals International.
L’opération s’inscrit dans la stratégie de croissance durable de Takeda. Le groupe bénéficie d’une forte présence dans les marchés japonais et américains, tandis que Nycomed affiche une infrastructure commerciale importante en Europe et une forte croissance sur les marchés émergents. En outre, l’acquisition apportera à Takeda, une augmentation des flux de trésorerie grâce aux revenus annuels de plus de 2,8 milliards d’euros générés par Nycomed.
«La combinaison des deux sociétés va renforcer la performance de Takeda sur la période 2011-2013 et nous permettra de soutenir nos objectifs de croissance à moyen et long terme à compter de l’exercice 2015 et jusque dans la prochaine décennie », a déclaré Yasuchika Hasegawa, Président & CEO de Takeda.
En effet, le groupe aura une présence commerciale active dans des domaines thérapeutiques variés : maladies métaboliques, gastro-entérologie, oncologie, santé cardiovasculaire, maladies du système nerveux central, troubles immunitaires et inflammatoires, maladies respiratoires ou encore gestion de la douleur. De même, il va bénéficier d’une présence équilibrée dans les marchés pharmaceutiques du Japon, Amérique du Nord, Europe et Asie / Marchés Emergents.

Source : Takeda, Publié le Vendredi 30 septembre 2011

Leave a Response