Une lettre d’informations d’Act In Biotech

États-Unis : Cancer de la prostate : les bienfaits du paracétamol

En augmentation constante en Europe, le cancer de la prostate touche chaque année plus de 40 000 Français. Selon les dernières données épidémiologiques, un homme sur 9 présentera une forme clinique de cette maladie au cours de sa vie. Si cette tumeur spécifiquement masculine n’apparaît que rarement avant 50 ans, il est conseillé de se faire dépister régulièrement dès 60 ans, âge à partir duquel les cas deviennent plus fréquents. 

Eric J. Jacobs, épidémiologiste de la société américaine de cancer basée à Atlanta (États-Unis), et ses collègues ont suivi, de 1992 à 2007, 78 485 hommes, participant à l’étude Cancer Prevention Study II Nutrition Cohort. Chacun d’entre-eux devait régulièrement répondre à un questionnaire indiquant son mode de vie, son habitude alimentaire, etc. au cours des 15 ans d’étude, 8 092 patients ont été diagnostiqués pour un cancer de la prostate.

Après un réajustement prenant en compte différentes données relatives à chaque patient (ethnie, niveau d’étude, IMC, etc.), les chercheurs ont constaté que la prise d’une trentaine de comprimés de paracétamol par mois pendant une durée supérieure à 5 ans réduisait d’au moins 38 % les risques d’obtention d’un cancer. Toutefois, ils restent très prudents sur leur conclusion et estiment que d’autres études devront être menées pour confirmer l’effet bénéfique du paracétamol.

cebp.aacrjournals.or…
Source : Informations Hospitalière

Leave a Response