Une lettre d’informations d’Act In Biotech

Allemagne : Nouveau diagnostic du cancer du poumon à partir de sang

Des chercheurs de l’Université de Bonn (Rhénanie-du-Nord-Westphalie) ont montré qu’il était possible de diagnostiquer le cancer du poumon par une simple analyse de sang. Ils ont développé un test sanguin pour les fumeurs en collaboration avec des collègues de l’Université de Cologne (Rhénanie-du-Nord-Westphalie). L’étude a été publiée dans la revue « Clinical Cancer Research » le 15 mai 2011.

Après une étude à l’aide de biopuces sur plus de 200 fumeurs, les scientifiques coordonnés par Joachim L. Schultze ont identifié plus de 480 molécules d’ARN dont la concentration dans le sang varie lorsque le patient est atteint de cancer du poumon. Ils ont ainsi pu identifier des motifs typiques d’expression de gènes pour les personnes atteintes. L’avantage du test est que ces motifs apparaissent à un stade très précoce des tumeurs. Malgré les techniques de traitement modernes, le pronostic de vie lors d’un diagnostic aux stades 3 ou 4 est très faible. Au contraire, le cancer est opérable et même soignable dans de nombreux cas au premier stade. Cependant, les tumeurs sont aujourd’hui encore rarement détectées aux stades précoces, (seulement dans environ 15% des cas) et plus de 80% des patients meurent dans les deux ans après le diagnostic de la maladie.

Le nouveau test permettra un dépistage routinier avec des résultats dans les 24 heures suivant la prise de sang. Les chercheurs prévoient à présent une étude avec dix fois plus de patients pour confirmer les résultats. S’ils sont effectivement validés, le test pourra être rapidement introduit sur le marché.

clincancerres.aacrjo…
Source : Rapports d’Ambassade

Leave a Response