Une lettre d’informations d’Act In Biotech

Espagne : Quand la vision 3D d’un bout de chromosome raconte la formation de la chromatine

Opérationnel depuis 2007, le projet Encode piloté par le National Human Genome Research Institute des Etats-Unis, a pour but de connaître quelles sont les fonctions des différentes parties du génome humain que l’on a maintenant à disposition.
Dans ce cadre, une équipe américano-espagnole associant chercheurs de l’université du Massachusetts et chercheurs de l’unité de génomique structurale du département de génomique et bioinformatique du Centro de Investigación Principe Felipe (CIPF) de Valence, sont arrivés à proposer un modèle de formation des globules de chromatine sur la base de la détermination qu’ils ont faite, de la structure tridimensionnelle d’une partie du chromosome 16, le domaine alpha-globuline.

Ce domaine appelé région 8 du chromosome 16 dans le projet Encode, est composé de 500.000 nucléotides sur les 80 millions que compte le chromosome. A partir de méthodes expérimentales mises en œuvre à l’université du Massachusetts et de calculs effectués au CIPF, les chercheurs ont obtenu une vision 3D haute résolution de ce bout de génome. A partir de ces résultats, ils ont élaboré un modèle expliquant comment le ruban d’ADN se compacte pour former ce que l’on appelle la chromatine. Dans leur proposition, ils pensent raisonnable d’extrapoler à tout le chromosome le processus déduit de l’étude du domaine alpha-globuline. Ce travail a fait l’objet d’une publication dans la revue Nature Structural & Molecular Biology.

www.nature.com/nsmb/…

Leave a Response