Une lettre d’informations d’Act In Biotech

Italie : Des chercheurs italiens décryptent le mode de vascularisation de certaines tumeurs

Une étude italienne a révélé un mécanisme important de fonctionnement de cellules tumorales, et le rôle que ces cellules ont dans la vascularisation de la tumeur, ouvrant aussi la voie à une nouvelle approche thérapeutique concernant divers types de tumeurs. Cette étude financée par l’AIRC (Association Italienne pour la Recherche contre le Cancer) a été menée conjointement par les chercheurs de l’Institut Supérieur de Santé, de l’Université Catholique de Rome, de l’Institut Neurologique « C. Besta » de Milan, et de l’Université de Palerme.

Les mécanismes révélés mettent en cause les cellules souches du glioblastome multiforme (qui est l’une des tumeurs cérébrales les plus communes) qui seraient capables de construire le réseau de vaisseaux sanguins nécessaires à l’alimentation (et donc à la croissance) de la tumeur.

Cette étude confirme donc l’existence de cellules souche de la tumeur, question que se posait la communauté scientifique internationale depuis plusieurs années. Selon les chercheurs, le contribution de ces cellules souche à la vascularisation de la tumeur représente un nouveau mode d’angiogenese (peut-être pas forcément limité au glioblastome d’ailleurs), et cette étude permet aux chercheurs de se pencher sur des approches nouvelles approches quant au traitement de diverses tumeurs.



L’étude, appelée « Tumour vascularization via endothelial differentiation of glioblastoma stem-like cells » a été publiée dans la prestigieuse revue Nature.
www.nature.com/natur…

Leave a Response