Une lettre d’informations d’Act In Biotech

Canada : Localisation dans le cerveau du centre de contrôle des impulsions

Une équipe de neurologues de l’Université Queen, a identifié la zone du cerveau qui contrôle les comportements impulsifs et leurs mécanismes d’apprentissage. Les résultats pourraient avoir un impact significatif sur le diagnostic et le traitement de plusieurs troubles médicaux et la toxicomanie.

Grâce à l’observation de rats entraînés à contrôler leurs réactions impulsives jusqu’à l’apparition d’un signal, les chercheurs se sont aperçu que les signaux électriques entre les cellules du lobe frontal du cerveau ont augmenté au fur et à mesure que les rats ont appris à contrôler leurs pulsions. Cela montre que l’impulsivité est caractérisée par un changement dans la communication entre les neurones dans une région spécifique du cerveau.

Les enfants qui ont des difficultés à apprendre à se contrôler en classe ont souvent des problèmes de comportement à l’âge adulte. Les chercheurs ont noté que l’impulsivité est un des éléments fondamentaux de nombreux troubles, comme la toxicomanie (ex. l’alcoolisme), les troubles du déficit de l’attention (TDA/H), les troubles obsessionnels-compulsifs ou les troubles obsessionnels du jeu. Identifier la région du cerveau ainsi que le mécanisme qui contrôle l’impulsivité est une étape cruciale dans le diagnostic et le traitement de ces conditions. En effet, selon les neurologues, dans des conditions où l’apprentissage ne se produit pas correctement, il est possible que le mécanisme de contrôle des impulsions ait été affaibli.

www.jneurosci.org/cg…

Leave a Response