Une lettre d’informations d’Act In Biotech

Homéopathie, probiotiques : des armes d’appoint contre le cancer

En marge de leurs traitements, 60 % des patients ont recours aux médecines alternatives et complémentaires. Une étude, présentée au congrès Eurocancer, à Paris, se penche enfin sur ces pratiques.
« Homéopathie, thé vert, vitamine C… Quand une personne est atteinte d’un cancer, elle se tourne parfois vers les médecines alternatives et complémentaires (MAC), en sus des traitements classiques qui lui sont administrés. Aucune étude d’ampleur nationale n’avait encore été effectuée sur le sujet, c’est désormais chose faite avec celle menée par Manuel Rodriguès, interne à l’Institut Gustave-Roussy de Villejuif (Val-de-Marne), auprès de 844 patients, soignés dans 18 centres répartis sur toute la France. Les résultats préliminaires de ce travail, présentés dans le cadre du congrès Eurocancer, qui se tient à Paris du 22 au 24 juin, sont instructifs à plus d’un titre. Premier enseignement : 60 % des patients cancéreux ont recours aux MAC, mais la moitié d’entre eux ne s’y sont mis que le jour où ils ont découvert leur maladie. Difficile de comparer avec d’autres pays européens, en raison des spécificités culturelles propres à chacun. Tout au plus peut-on remarquer que la France se situe dans le haut de la fourchette, qui va de 15 % à 75 % (…) ».

Lexpress.fr, par Vincent Olivier, le 22.06.2010

Tagged as:

Leave a Response