Une lettre d’informations d’Act In Biotech

Vrais progrès autour du cancer de la prostate

40% des hommes de plus de 50 ans ont des atteintes microscopiques, dont la majorité évolue peu.
« Deuxième cause de décès par cancer chez l’homme mais premier par la fréquence, le cancer de la prostate évolue depuis quelques années dans deux sens: sa mortalité diminue (un peu moins de 10 000 décès par an) mais le nombre de nouveaux cas augmente très vite: 71 000 attendus en 2009, contre 62 000 en 2005. «Cette augmentation est due essentiellement au dépistage», précise le Pr Olivier Cussenot, urologue à l’hôpital Tenon (Paris). «Le cancer de la prostate est responsable de 1% des décès, mais 40% des hommes de plus de 50 ans ont des foyers microscopiques. La grande majorité de ces lésions est associée au vieillissement et évolue très peu.» (…) ».

Lefigaro.fr, par Martine Lochouarn, le 15.06.2010

Tagged as:

Leave a Response