Une lettre d’informations d’Act In Biotech

Biotech : « un marché qui reste porteur »

Le Figaro estime que le secteur des biotechnologies « a un bel avenir devant lui ». Celui-ci « profite du niveau toujours croissant des dépenses de santé et de sa capacité à proposer de nouveaux médicaments », résume Michael Sjöström, gérant du fonds Pictet Biotech. « Les biotech sont aujourd’hui à l’origine de près de la moitié des homologations de médicaments, ce qui leur permet d’afficher une croissance annuelle moyenne de 20 % de leur chiffre d’affaires », selon lui. « Pictet joue les valeurs américaines comme Genzyme ou Amgen plutôt que les biotech françaises. Un pari à l’opposé de celui du fonds Gestys Santé Biotech », note le journal. « Le Nasdaq Biotech a gagné 16 % par an depuis 1995, soit le double du Nasdaq. Nous préférons miser sur l’Europe où les biotech commencent à rattraper leur retard sur leurs homologues américaines », explique son gérant Guillaume Charbonnier. « Autre atout du secteur, il ne souffre pas de la concurrence des génériques, à l’inverse des valeurs pharmaceutiques ». Enfin, « les biotech sont faiblement valorisées. L’industrie se paie 5 fois le chiffre d’affaires et 20 fois les bénéfices attendus cette année », relève le quotidien.

Source : Pharmaceutiques 3 juin 2010

Leave a Response