Une lettre d’informations d’Act In Biotech

Annonces

74 millions de couronnes danoises pour la recherche contre le cancer
L’association de lutte contre le cancer a doté de 74 millions de couronnes (environ 10 millions d’euros) 56 projets de recherche. Ces projets ont été sélectionnés parmi un total de 202 candidatures suite à un appel d’offres lancé par l’association. Il s’agit du plus grand nombre de candidatures jamais enregistré. L’Université de Copenhague est fortement représentée dans le groupe de ceux qui ont reçu une dotation. L’Université a reçu au total 22,5 millions de couronnes pour 19 projets de recherche touchant au cancer. Le grand centre de recherche de l’Hôpital universitaire d’Aarhus a, pour sa part, reçu en tout 14,2 millions de couronnes, pour doter 8 projets de recherche. C’est le comité scientifique de l’association qui était responsable du choix des lauréats. Selon eux, la quantité de projets de qualité reçus a rendu très difficile le choix de ceux qu’il fallait doter. « Le nombre de candidatures montre bien l’énorme intérêt de la communauté scientifique pour la recherche contre le cancer. Nous somme très contents de pouvoir ainsi choisir des projets d’un très haut niveau », explique le président du comité responsable pour le choix de ces projets, Jens Overgaard, de l’Université d’Aarhus. Une partie de ces projets est composée de recherche translationnelle, qui correspond à la mise en application médicale de résultats de la recherche fondamentale. « Il s’agit d’une priorité que nous nous étions fixée. Il est en effet primordial de relier les énormes connaissances fondamentales sur le sujet au traitement du patient », continue Jens Overgaard. Les 56 projets de recherche comprennent plusieurs projets directement en relation avec le patient, dont un sur l’examen des douleurs chroniques suite à une opération contre le cancer du sein, ou un autre sur l’amélioration du traitement par rayons pour le cancer de la gorge, très éloignés des projets de recherche fondamentaux, au cours desquels on travaille souvent sur une cellule cancéreuse isolée.
www.cancer.dk

885 millions de couronnes : la rançon de l’obésité
Grâce à l’une des donations privées les plus importantes dans l’histoire de la recherche danoise, l’Université de Copenhague va ouvrir d’ici à l’automne un centre de recherche sur les maladies du métabolisme au sein de la Faculté de la Santé. Ce centre aura vocation à conduire les recherches menées, entre autres, sur le diabète de type 2 et sur l’obésité, et a pour ambition de s’établir à la pointe de la compétition mondiale sur ces thématiques d’ici quelques années. Les 885 millions de couronnes danoises (environ 120 millions d’euros) que la Fondation Novo Nordisk a donnés à l’Université serviront ainsi à la mise en place du « Novo Nordisk Foundation Center for Basic Metabolic Research ». Bien que basé à Copenhague, le centre collaborera étroitement avec des équipes de recherche d’autres régions danoises ainsi qu’avec des équipes de recherche de renommée internationale, d’origine européenne, asiatique ou américaine. Le centre aura pour mission principale de mener des recherches de fond sur l’approvisionnement énergétique du corps. Des maladies telles que le diabète de type 2 ou l’obésité seront ainsi au centre des recherches, répondant à l’accroissement brutal observé de ces maladies au sein de la population mondiale. En effet, il y a actuellement, selon les chiffres de la Fédération internationale des diabétiques, 285 millions de personnes atteintes de diabète de type 2, un chiffre qui devrait augmenter jusqu’à atteindre 438 millions de personnes d’ici 20 ans. « Cette importante donation agira comme un aimant pour attirer à Copenhague les chercheurs intéressés, explique le Doyen Ulla Wewer de la Faculté de Santé. Le centre intéressera les chercheurs renommés des environs, dont un certain nombre de Danois. Nous fournissons les équipements et laboratoires pour faire avancer la connaissance sur ces maladies du métabolisme, qui concernent de plus en plus de personnes ». « C’est un grand jour pour le Danemark et pour l’Université de Copenhague. Le nouveau centre de recherche sur le métabolisme permettra de renforcer la place de Copenhague dans le monde de la recherche, indique le recteur Ralf Hemmingsen. Il s’agit d’un investissement précurseur, qui permettra de s’occuper d’importantes problématiques auxquelles nous sommes mondialement confrontés. Par ailleurs, cet investissement donne l’exemple de ce qu’il faut faire pour permettre à la recherche danoise d’être plus compétitive ». Le président de la Fondation Novo Nordisk, Ulf J. Johansson, souligne que « cette donation de 885 millions de couronnes doit mettre en exergue l’importance de ces maladies métaboliques. Même si nous appelons au Danemark ces maladies de style de vie, elles sont devenues de plus en plus communes, et n’ont plus tellement de lien avec un style de vie particulier. » Ulf J. Johansson a remis la donation à Ulla Wewer le 22 mars 2010, en présence du Ministre de la Science, de la Technologie et de l’Innovation. « Nous espérons que notre apport pourra amener l’Université de Copenhague dans l’élite mondiale, en particulier en biomédecine, un domaine de recherche dans lequel le Danemark est déjà fort. » ajoute Ulf J. Johansson.
Quelques données :
– Le Novo Nordisk Foundation Center for Metabolic Research ouvrira ses portes le 1er octobre 2010, et sera dirigé par 5 chercheurs de renommé internationale : Gerald I. Shulman, Jens Juul Holst, Juleen R. Zierath, Oluf Borbye Pedersen et Thue W. Schwartz.
– Le centre sera placé dans un bâtiment en cours de construction près de l’Institut Panum, appartenant à la Faculté de Santé, à Copenhague.
– La Fondation Novo Nordisk est une institution autonome, qui apporte un soutien extérieur à des projets scientifiques, humanitaires ou sociaux. La plus grande partie de ses fonds est toutefois consacrée à des projets dans le domaine de la santé.
– La Faculté de Santé de l’Université de Copenhague compte 4000 étudiants, environ 1000 doctorants et 1800 employés. Elle compte 13 programmes d’études dans le domaine de la santé, et a également des activités de recherche dans ce domaine.
metabol.ku.dk/

Leave a Response