Une lettre d’informations d’Act In Biotech

La peste persiste à Madagascar grâce à un envahisseur

Des rongeurs introduits par les hommes sur l’île de Madagascar, et devenus résistants à la peste, servent aujourd’hui de réservoir à la maladie.
« Sur les hauts plateaux de l’île de Madagascar, une population de rats noirs sert de réservoir à la peste. Une nouvelle étude sur l’histoire de cette maladie de triste renommée montre comment l’introduction par l’homme d’un animal sur une île est aujourd’hui responsable de la persistance de la peste dans un endroit qui aurait pu être épargné. L’île de Madagascar est encore aujourd’hui l’un des pays au monde les plus touchés par la peste, avec 200 à 300 cas par an (pour environ 2.000 dans le monde). Pourtant, les rongeurs qui sont porteurs de la bactérie Yersinia pestis, responsable de la peste, ne font pas partie de la faune originelle de la grande île africaine, isolée des autres terres depuis au moins 80 millions d’années (…) ».

Sciences et Avenir.fr, par C.D., le 03.06.2010

Tagged as:

Leave a Response