Une lettre d’informations d’Act In Biotech

Japon : Première base de données sur les mécanismes moléculaires du développement de l’hypothalamus

Une collaboration entre l’université américaine John Hopkins et le RIKEN a permis de construire la première base de données au monde décrivant les mécanismes moléculaires du développement de l’hypothalamus. L’hypotalamus est une région du cerveau constituée d’un ensemble de noyaux (amas de neurones). Il intervient dans la régulation hormonale de nombreux mécanismes comportementaux et physiologiques tels que la régulation de la température corporelle, la faim, le stress, les rythmes circadiens… A cause de sa structure complexe, le processus de développement de l’hypothalamus ainsi que les rôles des différents noyaux qui le composent dans les différents mécanismes de régulation qu’il contrôle sont encore mal connus. Les chercheurs ont étudié en détail les profils d’expression génétique des cellules de l’hypothalamus de la souris à douze stades de développement (neuf au stade embryonnaire, entre le dixième et le 19ème jour de grossesse, et trois après la naissance). Cela leur a permis d’identifier 1045 gènes dont l’expression est particulièrement importante au cours du développement de l’hypothalamus. Par hybridation in-situ (une technique permettant de localiser une séquence ADN ou ARN dans un tissu en la marquant à l’aide d’une sonde), les chercheurs ont ensuite pu identifier des marqueurs génétiques spécifiques pour chaque noyau de l’hypothalamus tout au long du processus de neurogénèse. La base de données qui résulte de cette étude est maintenant librement accessible en ligne. Elle représente un outil important pour l’étude du développement et de la physiologie de l’hypothalamus, ainsi que pour celle de ses dysfonctionnements. On soupçonne en effet que des problèmes lors du développement de ce dernier jouent un rôle dans l’apparition de troubles tels que l’obésité, les troubles de l’humeur ou encore l’autisme.

www.nature.com/neuro…

Leave a Response