Une lettre d’informations d’Act In Biotech

Diabétiques suivis par satellite

L’Agence spatiale française (CNES), le Conseil Régional Midi-Pyrénées et le CHU de Toulouse s’associent pour aider à la prise en charge des personnes diabétiques au plus près de leur domicile, grâce à DIABSAT, un projet proposant un dispositif itinérant de dépistage des complications du diabète par satellite.
« Si le diabète est une maladie particulièrement insidieuse, c’est en grande partie en raison des complications qu’elle engendre. Pratiquement tous les organes du corps peuvent être endommagés par cette pathologie. Afin de dépister précocement la survenue de ces complications, il est recommandé aux diabétiques d’effectuer chaque année un « check-up » incluant le dépistage d’une atteinte rétinienne, rénale, vasculaire, et l’évaluation de l’état cutané des pieds, sur lesquels de petites plaies peuvent s’infecter et avoir des conséquences dramatiques. Dans les grandes villes, ces bilans annuels s’effectuent souvent dans le cadre d’une hospitalisation de jour ou de semaine, mais ils sont bien plus difficiles à organiser dans certaines zones « blanches » où les spécialistes et les moyens d’investigations médicaux se font rares. D’où l’intérêt du programme DIABSAT : un camion utilisant des moyens de communication satellite et équipé de plusieurs appareils médicaux qui sillonnera les routes du Gers à partir du 17 mai 2010, pour une période de 6 mois (…) ».

Sciencesetavenir.fr, par J.I., le 14.05.2010

Tagged as:

Leave a Response