Une lettre d’informations d’Act In Biotech

Génériques: Teva rachète Ratiopharm pour 3,625 milliards d’euros

Le numéro un mondial des médicaments génériques, l’israélien Teva a annoncé jeudi le rachat de l’allemand Ratiopharm pour 3,625 milliards d’euros. Fondé en 1973 par Adolf Merckle, Ratiopharm est le deuxième producteur de génériques en Allemagne et la sixième plus grosse entreprise de ce secteur au monde avec près de 550 millions de boîtes de génériques par an et 5.580 employés.
« Cette transaction s’inscrit parfaitement dans notre stratégie à long terme dans laquelle l’Europe est un pilier important et un vecteur de croissance. Ratiopharm nous fournira la plate-forme idéale pour renforcer notre position de leader dans des marchés clés d’Europe, notamment en Allemagne, en Espagne, en Italie et en France. » a déclaré le patron de Teva, Schlomo Yanai, dans un communiqué.
Le groupe israélien Teva a dégagé 13,9 milliards de dollars de chiffre d’affaires en 2009, et réalisé un bénéfice net de 2 milliards de dollars. Ratiopharm pesait en 2009 1,6 milliard d’euros de chiffre d’affaires, dont plus de la moitié réalisée hors d’Allemagne, pour un excédent brut d’exploitation de 307 millions.
Avec l’acquisition de Ratiopharm, le groupe va devenir le numéro un des génériques dans dix pays d’Europe et numéro deux en Allemagne, le deuxième marché mondial dans ce domaine. En effet, Ratiopharm dispose d’un portefeuille de près de 500 molécules commercialisées dans 26 pays. L’allemand avait notamment entrepris de se diversifier dans les « biosimilaires ».
Selon Teva, le rapprochement va permettre par ailleurs de réaliser des économies d’échelle de près de 300 millions d’euros par an d’ici à trois ans. Teva envisage de finaliser l’opération vers la fin de l’année 2010.

Source : My pharma edition

Leave a Response