Une lettre d’informations d’Act In Biotech

Situé sur le chromosome 6, ce gène augmente le risque même en cas de tabagisme modéré.

 » Les fumeurs ne sont pas égaux face au risque de cancer du poumon. Certains peuvent griller deux paquets de cigarettes par jour et être indemnes de cette maladie au terme d’une longue vie. D’autres peuvent ne fumer que très peu ou pas du tout et présenter à 40 ans une tumeur pulmonaire grave. Si un fumeur sur 16 souffrira un jour de cette maladie, ce chiffre recouvre des réalités très variables, qui s’expliqueraient entre autres par des différences de prédispositions génétiques. Des épidémiologistes américains du Centre Anderson contre le cancer, au Texas, qui viennent de publier leurs résultats dans la revue Cancer Research, ont découvert un gène de susceptibilité capable de favoriser le cancer du poumon même en cas de tabagisme très modeste (…) » .

Lefigaro.fr, par Martine Perez, le 15.03.2010

Tagged as:

Leave a Response