Une lettre d’informations d’Act In Biotech

Les secrets de la vision thermique des serpents

Un récepteur sensible à la graine de moutarde ou au wasabi chez les mammifères permet aux serpents d’avoir une vision infrarouge la nuit.
« Certains serpents, comme les crotales, boas ou pythons, ont une excellente vision nocturne grâce à un système sensible à la température –et non à la lumière- un peu comme une caméra thermique. La détection des radiations infrarouges permet à ces prédateurs de frapper leur proie à des endroits précis, même dans l’obscurité. Des chercheurs ont découvert qu’un récepteur sensible chez la souris à des substances irritantes –comme la moutarde, la nicotine ou des gaz toxiques- est impliqué dans la vision thermique des serpents (…) ».

Sciences-et-Avenir.c…, par C.D., le 15.03.2010

Tagged as:

Leave a Response