Une lettre d’informations d’Act In Biotech

Une possible explication de la mort subite du nourrisson

“La mort subite du nourrisson, à l’origine de 400 décès par an en France, serait due à l’activité exagérée du nerf vague qui ralentit la fonction cardiaque, selon une étude multidisciplinaire de la Faculté de médecine de l’Université de Strasbourg. «L’originalité et l’intérêt majeur des travaux strasbourgeois résident dans la perspective d’un diagnostic précoce des risques encourus par le nouveau-né, grâce à l’examen d’un simple échantillon sanguin et d’un traitement préventif, puisque les médicaments existent», a indiqué mercredi le professeur Pascal Bousquet, directeur du laboratoire de neurobiologie et pharmacologie cardiovasculaire (…)”.

Liberation.fr, avec AFP, le 03.03.2010

Tagged as:

Leave a Response