Une lettre d’informations d’Act In Biotech

Bientôt un vaccin contre le paludisme ?

“Dans les zones où le paludisme sévit de façon endémique, les principales victimes sont les enfants âgés de moins de 3 ans. Les adultes, eux, acquièrent, au fil de leur existence, une immunité qui les protège contre le parasite. Quant aux femmes enceintes, notamment pendant leur première grossesse, elles présentent de nouveau des manifestations graves pouvant entraîner la mort. Les parasites provoquent aussi des avortements spontanés, des accouchements prématurés ou des nouveau-nés ayant un poids de naissance trop faible, un lourd handicap dans des pays où la mortalité infantile est très élevée la première année. D’où l’intérêt des travaux menés par les chercheurs du CNRS et de l’Institut Pasteur qui viennent d’être publiés par l’Académie des sciences américaine (…)”.

Lepoint.fr, par Anne Jeanblanc, le 04.03.2010

Tagged as:

Leave a Response