Une lettre d’informations d’Act In Biotech

France : Action de l’hormone thyroïdienne sur la balance énergétique au niveau du cerveau

Exprimé dans le cerveau, le gène Mc4r, qui intègre des informations sur la quantité de graisse stockée dans les tissus périphériques, est un relais clé dans la production de leptine qui régule l’appétit en contrôlant la sensation de satiété, d’où son appellation d’hormone de la satiété », ainsi que les réserves de graisses dans l’organisme. Les mutations de ce gène sont connues pour provoquer une obésité sévère chez l’homme, l’activation de son expression réduisant en effet la prise alimentaire et augmentant la dépense énergétique. Barbara Demeneix et ses collaborateurs de l’Unité Mixte de Recherche « Evolution des Régulations Endocriniennes » (Muséum National d’Histoire Naturelle/CNRS) ont montré que l’expression de ce gène Mc4r est réprimée par un signal du système endocrinien, l’hormone thyroïdienne qui orchestre les dépenses énergétiques de l’organisme. Pour ce faire, ils ont étudié plusieurs zones d’expression de ce gène dans le cerveau affectant le métabolisme et la prise alimentaire : le noyau paraventriculaire, le noyau arqué et le tronc cérébral. Or pour chacun de ces sites, les hormones thyroïdiennes répriment le gène Mc4r. Publiés dans les Proceedings of the National Academy of Sciences (PNAS) du 8 février dernier, les résultats de ces travaux montrent donc que dans le cerveau le gène Mc4r relie directement les informations sur l’état des réserves d’énergie du corps (leptine) avec celles qui régulent les dépenses énergétiques (hormone thyroïdienne). Ainsi le cerveau dispose d’un moyen fin pour ajuster la consommation d’énergie à l’approvisionnement énergétique : les signaux négatifs de l’hormone thyroïdienne sur l’expression du gène Mc4r. Dans un contexte mondial de forte augmentation de l’obésité, qui plus est sachant qu’une femme sur huit souffre de dérèglements de la thyroïde, les résultats obtenus par ces chercheurs représentent une avancée majeure pour la santé humaine.

www.pnas.org/content…

Leave a Response